Aillagon en appelle aux électeurs béarnais

Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture sous Jacques Chirac, a appelé jeudi les électeurs de la circonscription de François Bayrou à ne pas priver l’Assemblée de cette « personnalité peu commune » et « représentative d’un vrai courant de la vie politique de notre pays ».

« C’est une lourde responsabilité qui incombe aux citoyens de la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. Celle de décider si François Bayrou continuera ou non à siéger l’Assemblée nationale », écrit Jean-Jacques Aillagon dans une tribune publiée par le quotidien Libération.

Le président du MoDem, député depuis 1986, est menacé dans son fief béarnais par une candidate PS, donnée vainqueur dans les sondages, et un candidat UMP.

Pour l’ancien ministre de la Culture, « l’éloignement du Parlement de François Bayrou serait, à tous égards, une chose regrettable ».

« Elle priverait l’Assemblée d’une personnalité peu commune, représentative d’un vrai courant de la vie politique de notre pays » et « affaiblirait le possible processus de reconstitution d’un Centre, européen et humaniste, non affidé, systématiquement à l’un ou à l’autre des deux partis dominants », fait-il valoir.

« Elle mettrait également le doigt, comme si besoin était encore, sur les insuffisances de l’actuelle loi électorale qui présente l’inconvénient de ne pas assurer sûrement à un président de la République nouvellement élu une majorité solide (…) tout en excluant, de toute représentation significative, des forces politiques qui, pourtant, devraient contribuer au débat démocratique », ajoute-t-il.

L’ancien ministre de la Culture avait annoncé avant la présidentielle qu’il voterait pour François Hollande se disant « convaincu que la France avait besoin de profonds changements ».

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

You may also like...