Marielle de Sarnez salue « l’esprit de responsabilité » ayant prévalu à Minsk

Commentant l’accord intervenu aujourd’hui à Minsk entre la Russie et l’Ukraine pour un cessez-le-feu, Marielle de SARNEZ, présidente de la délégation française de l’ADLE, a déclaré:

« Je salue l’esprit de responsabilité qui a prévalu à Minsk et le rôle joué par la France et l’Allemagne, au nom de l’Union européenne, pour obtenir cet accord politique global.

C’est un espoir qui demeure toutefois fragile et exige des concessions sérieuses de la part des deux parties. Moscou doit impérativement montrer sa volonté de retirer son soutien direct et indirect aux forces armées séparatistes. Kiev doit convaincre de ses réelles dispositions à consentir davantage d’autonomie à la population russophone dans le cadre institutionnel ukrainien.

L’Union européenne doit venir maintenant conforter ce résultat et prendre ses responsabilités face à un conflit qui concerne d’abord et avant tout l’Europe. L’économie ukrainienne est au bord de l’asphyxie et a besoin d’une aide d’urgence. Quant à la Russie, elle devra retrouver son statut de partenaire naturel de l’Europe dès lors qu’elle se sera conformée à ses engagements. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

You may also like...