La Croatie rentre dans l’Union Européenne

Vingt-deux ans après son indépendance, l’ancienne république d’ex-Yougoslavie franchit une nouvelle étape de son histoire, en adhérant ce lundi à l’Union européenne. La Croatie devient ainsi le 28e Etat membre de l’UE, six ans après le dernier élargissement à la Bulgarie et à la Roumanie.

La Croatie a déposé sa candidature à l’adhésion à l’UE en février 2003 et est ainsi devenue le premier pays candidat des Balkans occidentaux. Après l’avis favorable de la Commission européenne, le Conseil européen des 17 et 18 juin 2004 a proposé d’ouvrir les négociations d’adhésion avec la Croatie en mars 2005.

L’ouverture des négociations a cependant été reportée en attendant la coopération pleine et entière des autorités croates avec le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Se fondant sur un rapport du procureur général du TPIY qui exprimait l’avis que la Croatie coopérait pleinement, les 25 ont ouvert les négociations d’adhésion le 3 octobre 2005.

Le 22 janvier 2012, la population Croate s’est prononcée favorablement à l’adhésion, à 67 % des suffrages exprimés. Le 27 mars 2013, la Commission européenne a donné son feu vert à l’entrée de la Croatie dans l’Union dès le 1er juillet 2013, considérant que le pays a respecté l’ensemble de ses engagements, même si des efforts restent à faire notamment dans le domaine de la corruption. La Croatie devient le 28e Etat membre de l’Union.

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

You may also like...