Les Français veulent l’union nationale et François Bayrou !

Un plébiscite. Une très large majorité de Français (78%) se disent favorables à un gouvernement d’union nationale, selon le sondage Ifop-JDD. L’idée a été relancée par l’ancien ministre UMP Benoist Apparu, et relayée par François Fillon. « François Hollande devrait réfléchir à une politique qui soit centrale, pouvant être soutenue par une partie de la droite et une partie de la gauche », a souhaité l’ancien Premier ministre dans Les Échos. La grande coalition était jusqu’ici le leitmotiv du seul François Bayrou (MoDem).  Une petite moitié des Français verraient d’un bon œil sa simple entrée au gouvernement. Les Français le classent en tête des personnalités que l’Ifop et le JDD ont testées pour une entrée au gouvernement, avec 47% de « oui » (même si 52% des sondés y sont opposés). François Bayrou présente en tout cas l’avantage de séduire la gauche (52%) mais aussi l’UMP (41%) et le FN (40%).

Pour eux, union nationale rime avec efficacité pour sortir le pays du marasme, au moment où le nombre de chômeurs dépasse son record en valeur absolue, où l’exécutif connaît un désaveu, où le mariage pour tous a exacerbé l’affrontement droite-gauche au Parlement. « Un gouvernement d’union nationale est souhaitable, il fournirait une base politique solide pour permettre à la France de peser en Europe, de faire des réformes, d’enrayer son déclin », veut croire le politologue Gérard Grunberg. « À l’étranger, les grandes coalitions réunissent au-delà de 50 % de l’électorat, les réformes structurelles sont plus aisées à conduire. Mais cela fonctionne dans les pays où le consensus social est fort », argumente le chercheur Bruno Jérôme, professeur à l’université Paris-II.

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

You may also like...