Les Démocrates : promoteurs d’une profonde et innovatrice intégration européenne

Le Parti Démocrate européen, réuni en Congrès aujourd’hui à Bruxelles, a réaffirmé les priorités de son action politique, saluées par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du groupe ADLE Guy Verhofstadt.

La centaine de délégués venus de 17 pays d’Europe a adopté une résolution volontariste [en pièce jointe] qui proclame la vocation et la raison d’être du PDE en tant que promoteur d’une profonde et innovatrice intégration européenne.

La priorité absolue des Démocrates européens consiste en la défense des intérêts souverains de l’Europe qui dépend d’une « refondation de l’Europe ». Comme l’a rappelé le co-Président du PDE François Bayrou, il y a la « nécessité de prendre en compte les valeurs humaines, pas seulement l’économie ».

Les thèmes prioritaires sont :

  1. une Europe économique au service de la croissance et de l’emploi ;
  2. l’affirmation d’un projet social de lutte contre les inégalités ;
  3. l’urgence de la mise en place d’une convergence fiscale ;
  4. un projet de développement durable et de réduction des gaz à effet de serre ;
  5. une politique partagée de défense ;
  6. l’affirmation d’une politique étrangère commune ;
  7. une politique concertée et solidaire en matière d’immigration et une lutte sans merci contre les trafiquants d’êtres humains ;
  8. la réaffirmation du principe de subsidiarité face à la sur-administration et à la technocratie.

 

Ce Congrès marquait le dixième anniversaire du Parti Démocrate européen et la création du groupe ADLE au Parlement européen, qu’il forme avec le parti Libéral. La coopération continue et concertée entre ces deux familles, libérale d’une part et démocrate d’autre part, est utile à l’expression d’un centre européen, réformateur et dynamique. Chacun des deux courants apporte à l’action commune par son autonomie, son histoire et son identité propre. Pour Guy Verhofstadt, ces deux courants « doivent incarner l’alternative européenne ».

Enfin, le Parti Démocrate européen a renouvelé son soutien à la Commission européenne présidée par Jean-Claude Juncker, qui est venu saluer les travaux du PDE et la résolution adoptée par ses délégués, « un résumé de mes convictions profondes ».

Le congrès du PDE a approuvé la nouvelle composition de la présidence, composé comme suit:

Co-Présidents : François Bayrou (France) et Francesco Rutelli (Italie)

Vice-Présidents : Marian Harkin (Irlande), Nicos Koutsou (Chypre), Jean-Christophe Lagarde (France), Ulrike Müller (Allemagne), Andoni Ortuzar (Pays basque), Andrzej Potocki (Pologne), Gianluca Susta (Italie)

Secrétaire générale : Marielle de Sarnez (France)

Secrétaires généraux adjoints : Monika Begovic (Croatia), Luigi Cocilovo (Italie), José Félix Merladet (Pays basque)

Trésorier : Jean Marie Beaupuy (France)

Délégué général : Gérard Deprez (Belgique)

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

You may also like...